La Fabrique de patrimoines en Normandie est un Établissement Public de Coopération Culturelle, créé au 1er janvier 2015. Cet EPCC bénéficie de l’expérience acquise en près d’une trentaine d’années par trois institutions régionales* spécialisées en matière de patrimoine culturel et dont il a repris les activités.



Télécharger le pdf de la plaquette de présentation de la Fabrique de patrimoines en Normandie.


Au service du territoire régional, de ses habitants et de leurs institutions, l’établissement est organisé autour de trois pôles dont les maîtres mots sont "connaître, conserver, transmettre et partager" :
  1. Comme Centre de Conservation-Restauration-Numérisation avec la mise à disposition des institutions patrimoniales d’un atelier de conservation-restauration des biens patrimoniaux et l'apport d'une expertise et le déploiement de moyens techniques visant à développer la gestion de la préservation des collections et améliorer la conservation des biens culturels.
  2. Comme Ethnopôle, une mission de connaissance, de mise en valeur et de transmission des patrimoines ethnologique et immatériel par laquelle il contribue, entre autres, à interroger les identités et représentations des territoires, des organisations et des métiers. Il participe également à la constitution et à la diffusion d’une mémoire audiovisuelle significative des mutations et événements majeurs qui ont marqué la région depuis près d’un siècle. Ces actions viennent en appui de dynamiques impulsées localement ou visent à développer de nouveaux champs culturels, sociaux ou économiques.
  3. Une mission de coordination, de mutualisation et d’appui avec l’animation du Réseau des Musées de Normandie, organisation qui regroupe 70 établissements patrimoniaux engagés dans une coopération culturelle et dans d’importants programmes de mutualisation pour faciliter le partage et la diffusion des données relatives aux collections.
Pour mener ses missions, La Fabrique de patrimoines en Normandie dispose d’une équipe rassemblant des compétences riches et très variées en termes de recherche, de documentation, de muséographie, de conservation-restauration et de techniques numériques et audiovisuelles.

* le CRéCET (Centre Régional de Culture Ethnologique et Technique),
l'ARCIS (Agence Régionale de Conservation de l’Image et du Son)
et Normandie Patrimoine (Centre régional de Conservation-Restauration des biens culturels de Basse-Normandie).