07/11/2016 9h50

Newsletter / Novembre 2016

PÔLE CONSERVATION-RESTAURATION-NUMÉRISATION

"Côté Coulisses : les tableaux retrouvent leurs couleurs" expo 2016 Granville

Un documentaire sur notre laboratoire de conservation-restauration-numérisation a été réalisé dans le cadre de l'exposition "Côté coulisses. Les tableaux retrouvent leurs couleurs", exposition à voir depuis le 19 octobre au Musée d'art moderne Richard Anacréon (dans le cadre de « le Musée d'Art et d'Histoire de Granville s'invite au MAMRA »).
Vidéo : https://youtu.be/QuOTLC-W3QM

ETHNOPÔLE

Exposition, à partir du 4 novembre 2016, Médiathèque d’Alençon
"Le savoir-faire du Point d’Alençon, un patrimoine culturel immatériel."

Alencon-exposition.jpg

En 1976, il y a 40 ans, l’Atelier conservatoire national du Point d’Alençon était créé. Il marquait la prise en main par l’État d’un savoir-faire dentellier dont la transmission et la sauvegarde étaient, depuis le début du XXème siècle, tenus par une école dirigée par la congrégation de la Providence.

expoALencon2016.jpg

Engagée depuis plusieurs années dans la reconnaissance patrimoniale du Point d’Alençon, investie dans les célébrations du 40ème anniversaire de l’Atelier national, La Fabrique de patrimoines a conçu une exposition intitulée « Le savoir-faire du Point d’Alençon, un patrimoine culturel immatériel ». Celle-ci sera visible à partir du 4 novembre, durant un mois, dans le Hall principal de la médiathèque d’Alençon, près de l’entrée de la cour Carrée de la dentelle.

Reposant sur les précieux témoignages des dentellières, cette exposition explore en quoi leur pratique est un patrimoine culturel immatériel. Ce savoir-faire est porté par une communauté. Sa nature le rend impossible à consigner sur un document. Sa transmission, d’une dentellière à l’autre, s’effectue via une très longue initiation basée sur l’observation et une expérience d’une extrême exigence sur les plans techniques, physiques et psychiques. Le Point d’Alençon n’est pas qu’une prouesse manuelle ni une dentelle unique au monde. Il est un exercice rituel et cultuel qui délivre un message d’Humanité…

L’exposition a été réalisée avec le partenariat de l'artiste-photographe Olivia Gay, du service culturel de la Ville d'Alençon, du musée des Beaux-Arts d’Alençon et du Mobilier National, d’après une recherche de Yann Leborgne (chargé de recherche et de valorisation du patrimoine culturel immatériel). La création graphique ainsi que la production numérique et média ont été assurées par David Pytel (atelier de production de médias culturels de La Fabrique de patrimoines).

 

RÉSEAU DES MUSÉES DE NORMANDIE

Museomix à Vieux-la-Romaine !

Museomix Normandie

La Fabrique de patrimoines en Normandie s'associe avec l'association Museomix Normandie et le Conseil départemental du Calvados pour créer un évènement inédit en Normandie :

MUSEOMIX, les 11, 12 et 13 novembre 2016, à Vieux-La-Romaine

Au cours de ce marathon créatif et connecté, 5 équipes de 6 participants bénévoles ont carte blanche pour inventer, fabriquer et tester de nouvelles expériences de visite. Le musée archéologique de Vieux-la-Romaine devient, pendant 3 jours, un laboratoire d'expression et d'innovation qui évolue avec ses visiteurs. De nombreux outils sont mis à disposition des équipes : machines à commande numérique du Fab Lab du Dôme, déplacées pour l'occasion (découpeuse laser, imprimante 3D, etc.), atelier de sérigraphie de l'Encrage, atelier de menuiserie, etc.

Toutes les informations sur le site dédié : http://museomix.lafabriquedepatrimoines.fr/

19/10/2016 12h34

Formation 2017 "Agents des musées et sites patrimoniaux : assurer un accueil de qualité"

Dates

  • 09 & 10 Mars 2017

Lieu de la formation

  • Laboratoire de conservation-restauration - la Fabrique de patrimoines en Normandie, 9 rue Vaubenard 14000 CAEN

Parcours

  • Culture, archives et documentation
  • Protection et développement du patrimoine architectural et archéologique

Public visé

  • Agent.e.s d'accueil et de surveillance des musées, médiateur.trice.s.

Objectifs

  • Accueillir et gérer les flux de visiteurs.
  • Mieux connaitre les publics et leurs attentes dans leur diversité : famille, touristes, groupes, scolaires...
  • Adapter son attitude aux besoins de la fonction et du contexte.
  • Assurer la surveillance vigilante des lieux et des collections.

Contenu

  • La diversité des publics.
  • Comment répondre aux attentes des visiteurs étrangers et comprendre leur comportement?
  • La posture et le rôle d'un accueil.
  • La gestion de l'affluence exceptionnelle (nuit des musées, expositions, journées du patrimoine).
  • L'attitude à tenir face au public : le respect du règlement intérieur, des consignes, de la sécurité.
  • La surveillance des publics : tournées d'observation, vigilance sur les endroits stratégiques.

Méthodes pédagogiques

  • Visite critique d'un établissement patrimonial.
  • Exercices et simulations.

+ d'informations et inscription : http://www.cnfpt.fr/trouver-formation/detail-stage?gl=NjliOGJkMzI&id=183697

Formation 2017 "Les technologies numériques au musée"

Dates

  • 03 & 04 Juillet 2017

Lieu de la formation

  • non défini

Parcours

  • Culture, archives et documentation - Gestion et enrichissement des fonds

Public visé

  • Personnels des musées impliqués ou concernés par des projets incluant une dimension numérique : direction, conservation, services des publics, communication...
  • Personnels des services culturels souhaitant acquérir des connaissances pour accompagner un projet.

Objectifs

  • Intégrer les fondamentaux de la culture numérique.
  • Faire le point sur les usages pour les différents publics.
  • Comprendre les enjeux des pratiques numériques pour les musées et construire des projets.

Contenu

  • Les technologies interactives et tactiles.
  • Des outils de médiation complémentaires aux outils classiques.
  • Les technologies embarquées et les connexions sans contact (applications mobiles, NFC, RFID, QR code).
  • Les modélisations 3D et réalités virtuelles.
  • Quel projet construire en fonction des publics ciblés?
  • L'usage du multimédia dans les expositions.
  • La préparation ou le prolongement de l'expérience de visite.
  • Quel calcul économique?

Méthodes pédagogiques

  • Apports théoriques.
  • Études de cas pratiques et retours d'expériences.

 

+ d'informations et inscription : http://www.cnfpt.fr/trouver-formation/detail-stage?gl=NjliOGJkMzI&id=183815

Formation 2017 "L'éco-conception dans la scénographie d'exposition"

Dates

  • 27 & 28 Novembre 2017

Lieu de la formation

  • non défini

Parcours

  • Culture, archives et documentation
  • Diffusion, promotion et protection juridique

Public visé

  • Personnels des musées en charge des projets scénographiques : scénographes, directeur.rice.s, chargé.e.s de mission et agent.e.s impliqués dans un projet.
  • Personnels des services culturels ou évènementiels ayant à accompagner un projet.

Pré-requis

  • Il peut être recommandé d'avoir fait le stage 005N4 : manipulation des collections patrimoniales.

Objectifs

  • Apprendre à concevoir des scénographies pour expositions permanentes et temporaires dans le respect de l'environnement à toutes les phases : conception, réalisation, exploitation, démontage et valorisation.
  • Apprendre à évaluer l'impact environnemental d'une exposition.
  • Intégrer les caractéristiques environnementales des différents matériaux et des procédés de fabrication.
  • Réduire la consommation d'énergie au musée.

Contenu

  • Saisir les différents types de scénographies et nouveaux parcours d'exposition.
  • Comprendre les outils possibles pour créer une scénographie, un parcours d'exposition.
  • Les enjeux de la prise en compte du développement durable.
  • Qu'est-ce que l'éco-conception et comment la favoriser?
  • Le rôle de la régie des oeuvres : transport, emballage, conditionnement.
  • Le démontage d'une exposition temporaire et la gestion de fin de vie des matériaux : récupération, valorisation des rebuts, cession solidaire, recyclage.

Méthodes pédagogiques

  • Apports théoriques.
  • Mises en situations pratiques.
  • Visite d'exposition.

+ d'informations et inscription : http://www.cnfpt.fr/trouver-formation/detail-stage?gl=NjliOGJkMzI&id=183811

Formation 2017 "Manipulation des collections patrimoniales"

Dates

  • 16 & 17 Novembre 2017

Lieu de la formation

  • Laboratoire de conservation-restauration - la Fabrique de patrimoines en Normandie, 9 rue Vaubenard 14000 CAEN

Parcours :

  • Culture, archives et documentation
  • Protection et développement du patrimoine architectural et archéologique

Public visé

  • Cadres et agent.e.s des établissements et services patrimoniaux.
  • Agent.e.s des services techniques ayant à intervenir en appui des professionnels.

Objectifs

  • Découvrir les principales altérations subies par les biens patrimoniaux.
  • Améliorer les procédures de manipulation, de conditionnement et d'appréhension des biens selon leurs problématiques.
  • Se doter d'une méthodologie d'intervention en interne.

Contenu

  • Présentation des différentes situations pouvant être rencontrées.
  • Matériaux d'emballage : nature et fonction.
  • Catalogue d'échantillons.
  • Documents graphiques : matériaux constitutifs, principales altérations et bonnes pratiques.
  • Peintures : matériaux constitutifs, principales altérations et bonnes pratiques.

Méthodes pédagogiques

  • Travaux pratiques à partir de biens présentant des altérations ou des vulnérabilités.
  • Exercices collectifs d'analyses et de constats d'état.
  • Gestes de manipulation, de déplacement et d'emballage.

+ d'informations et inscription : http://www.cnfpt.fr/trouver-formation/detail-stage?gl=NjliOGJkMzI&id=183570

 

PROGRAMME PRÉVISIONNEL

16 Novembre 2017 : Matériaux d'emballage & Documents graphiques
Intervenants : Mme Corinne Prévost (restauratrice peintures) et Mme Agnès Gaudu (restauratrice en Arts Graphiques & Conservation Préventive)

  • Présentation des problématiques
  • Matériaux d'emballage :
    • Nature et fonctions ;
    • Catalogue d'échantillons.
  • Documents graphiques :
    • Matériaux constitutifs
    • Principales altérations
    • TP Gestes de manipulation et déplacement des papiers
    • TP actions préalables au déplacement et emballage

17 Novembre 2017 : Peinture
Intervenant : Mme Corinne Prévost (restauratrice peintures)

  • Matériaux constitutifs
  • Principales altérations
  • TP Gestes de manipulation et déplacement des papiers
  • TP actions préalables au déplacement et emballage

 

Formation 2017 " Les prises de vue numériques des collections"

Dates

  • 23 Mars 2017

Lieu de la formation

  • Laboratoire de conservation-restauration - la Fabrique de patrimoines en Normandie, 9 rue Vaubenard 14000 CAEN

Parcours

  • Culture, archives et documentation
  • Protection et développement du patrimoine architectural et archéologique

Public visé

  • Cadres et agent.e.s des établissements et des services patrimoniaux.
  • Personnels des services communication lorsqu'ils sont associés à ce type de mission par les professionnels du patrimoine.

Objectifs

  • Acquérir les connaissances essentielles pour établir une prise de vue d'identification d'un objet ou d'un lot d'objets.
  • Réaliser une manipulation en sécurité.
  • Acquérir des notions de base relatives à un plan de classement pour permettre d'associer la documentation iconographique aux objets concernés par le récolement ou l'inventaire réglementaire.

Contenu

  • La photographie, la lumière, les conditions de prises de vue.
  • La manipulation des objets.
  • Les fichiers numériques et les logiciels.
  • La mise en place du matériel : éclairages, réflecteurs, fonds, supports et matériel d'acquisition.
  • Les indicateurs relatifs aux collections et à la prise de vue : numéro d'inventaire, échelle et gamme de couleurs référentielles.
  • Contrôle d'éclairement, mesures de lumière, réglages d'appareil, prise de vue.


Méthodes pédagogiques

  • Apports théoriques.
  • Les stagiaires auront à effectuer des prises de vue d'objets de nature et de taille différents dans des conditions qu'ils auront eux-mêmes mises en place.


+ d'informations et inscription en cliquant ici : http://www.cnfpt.fr/trouver-formation/detail-stage?gl=NjliOGJkMzI&id=183572

 

PROGRAMME PRÉVISIONNEL

23 Mars 2017 - Matin : rappels théoriques
Intervenants : M. Antoine CAZIN & Guillaume DEBOUT

  • photographie
  • lumière
  • fichiers numériques et logiciels
  • manipulation des objets
  • conditions de prises de vue

23 Mars 2017 - Après-midi : Travaux pratiques
Intervenants : M. Antoine CAZIN & Guillaume DEBOUT

Les stagiaires auront a effectuer des prises de vue d’objets de nature et de taille différentes dans des conditions qu’ils auront eux-mêmes mis en place.

  • Mise en place du matériel : éclairages, réflecteurs, fonds, supports et matériel d’acquisition.
  • Mise en place des indicateurs relatifs aux collections : numéro d’inventaire ; et a la prise de vue : échelle et gamme de couleurs référentielles.
  • Cadrage et choix de la focale en fonction de la taille et de la situation de l’objet.
  • Contrôle de l’éclairement pour l’objet et son environnement. Mesures de la lumière et réglages sur l’appareil photographique (diaphragme, vitesse, mise au point, balance des blancs).
  • Prise de vue.

28/09/2016 10h11

Expositions à Évreux et Alençon

Alencon-exposition.jpg
 

"Le savoir-faire du Point d'Alençon, un patrimoine culturel immatériel"

À partir du 2 novembre 2016 et ce, durant un mois, dans le Hall de la Médiathèque d'Alençon.

Cette exposition qui aborde la pratique et les conditions d'exercice du point d'Alençon repose sur les témoignages des dentellières.

Conçue d'après une recherche menée par Yann Leborgne*, l'exposition est réalisée par La Fabrique de patrimoines en Normandie**, en partenariat avec l'artiste photographe Olivia Gay, la Ville d'Alençon et le Mobilier National.

Vernissage le vendredi 4 novembre à 17h.

 

Photo : fonds MRU 1198 – Ministère de l’Équipement (date: 1945)

"Évreux, année zéro"

À partir du 9 décembre 2016, 18h30, jusqu'en avril 2017.

Cette exposition explore l'imaginaire de la guerre et de la Reconstruction à Évreux, ville dont le centre fut détruit par des bombardements en 1940 et 1944.

Conçue par l'artiste plasticien Samuel Buckman et s’appuyant sur une recherche menée par Yann Leborgne*, l'exposition repose sur une collecte de témoignages, d'objets, de photographies et de documents d'archives en collaboration avec les habitants ayant vécus ces événements.

Commissaire d'exposition : Florence Calame-Levert, conservatrice du musée d'Evreux.

Photo : fonds MRU 1198 – Ministère de l’Équipement (date: 1945)

 

* Géographe social, chargé de recherche et de valorisation au sein de l'Ethnopôle. Responsable du programme " Patrimoine Culturel Immatériel et Territoires " pour la Fabrique de patrimoines en Normandie.
** Création graphique et média par David Pytel de l'Atelier de production de médias culturels de La Fabrique de patrimoines en Normandie.

22/07/2016 4h25

Journées Européennes du Patrimoine 2016

imagerie.jpg
 

Une visite guidée est organisée dans le cadre des Journées du patrimoine !

Venez visiter un laboratoire d'imagerie scientifique dédié au patrimoine culturel mobilier, le samedi 17 septembre 2016 à 10h00.

Visite gratuite sans réservation préalable.

+ d'infos ici : http://journeesdupatrimoine.culturecommunication.gouv.fr/Programme?logid=1732423#14/49.1900/-0.3467

JEP2016.jpg
 

 

12/05/2016 9h54

Newsletter / Mai 2016

NOUVEAUX COLLABORATEURS

Deux nouveaux collaborateurs ont rejoint l'équipe de la Fabrique au début du mois d'avril : 

  • Élise Fin-Osinski administre la base de données des collections du Réseau des musées. 
  • Frédéric Lamperrière, secrétaire général, est en charge de l'organisation de l'administration de l'établissement. 

La Fabrique accueille en ce moment deux stagiaires : Sabina Kosheliuk pour l'Ethnopôle et Marie-Yveline Larrea pour le Réseau des musées. 

_________________________________________________

PÔLE CONSERVATION-RESTAURATION-NUMÉRISATION

Une étude pluridisciplinaire qui illustre l'étendue des compétences du pôle Conservation-Restauration-Numérisation 

La présentation au temple, Église Saint-Gerbold, Blainville-sur-Orne.

"La présentation au temple", Église Saint-Gerbold, Blainville-sur-Orne.
Mosaïque d'images issues des examens scientifiques : RX : radiographie / UV : fluorescence Ultra-Violets / IR : réflexion Infra-Rouge.

Le Pôle Conservation-Restauration-Numérisation vient de finaliser l'étude sanitaire d'une œuvre, de ses conditions de conservation et son traitement. Le tableau ornant le centre du retable principal de l’église présentait sur sa face une infestation fongique très importante. Il avait déjà fait l’objet de plusieurs traitements fongicides qui n’avaient pas donné de résultats durables. Cette étude a donc été menée afin de déterminer dans quelle mesure des facteurs environnementaux ou constitutifs de la peinture favorisent la réapparition et le développement de ces moisissures. Des investigations plus approfondies ont été menées dans le cadre de cette étude globale. Elles portaient sur l’état actuel de la peinture (constats d'état et interventions en restauration), les interventions antérieures (recherche documentaire), les conditions climatiques dans lesquelles elle est conservée (étude climatique pendant 8 mois au sein de l'édifice) ainsi que sur des analyses micro-biologiques (prélèvements et caractérisation des souches). Cette étude est consultable au Centre, sur demande.

RTI : mise en évidence de soulèvements

RTI : mise en évidence de soulèvements.

Le laboratoire d'imagerie scientifique propose une nouvelle technique d'examen des documents graphiques et peintures : la technique RTI (pour 'Reflectance Transmission Imaging). Cette technique exploite une série de photographie à angle fixe, mais sous des éclairages à incidence variable. La visualisation de l'image produite est dynamique et permet de mettre en évidence de façon prononcée tous les aspects de surface tels que les soulèvements, les mastics sculptés, les déformations, et parfois même des inscriptions sous-jacentes !

____________

ETHNOPÔLE

Workshop

mur.jpg

Dans le cadre du 72ème anniversaire du Débarquement du 6 juin 1944 et de la Bataille de Normandie, en coopération avec le réseau du Museum Vest du comté du Hordaland en Norvège, la Fabrique organise les 3 et 4 juin 2016, une rencontre internationale sur la question « Patrimonialiser une mémoire sensible : le Mur de l’Atlantique ».
Ces rencontres permettront notamment aux professionnels des musées, sites historiques et vestiges du Mur de l’Atlantique, ainsi qu’associations, acteurs publics concernés, d’échanger sur les problématiques et pratiques de valorisation et de transmission d’un patrimoine spécifique.
Au-delà d’interroger et confronter en Norvège, en Belgique, aux Pays-Bas, au Danemark, en Allemagne, au Royaume-Uni (Îles anglo-normandes, sous réserve) et en France les politiques de valorisation des traces et vestiges du Mur de l’Atlantique, ces journées questionneront aussi plus globalement la patrimonialisation des mémoires sensibles.
Autour de ce colloque, la Fabrique propose deux autres temps forts :

  • la projection du film LE MUR DE L’ATLANTIQUE, MONUMENT DE LA COLLABORATION, du cinéaste Jérôme Prieur, vendredi 3 juin 19h30 au cinéma Le Trianon à Lion-Sur-Mer (rencontre débat avec le réalisateur)
  • le vernissage de l’exposition FANTÔMES DU MUR DE L’ATLANTIQUE en présence de l’artiste photographe Stephan Vanfleteren au Musée de la batterie de Merville-Franceville, samedi 4 juin 13h.

N’hésitez pas à diffuser et partager cette information, le programme est en ligne sur www.memoiresensible.fr/

Informations : Sophie Pottier
www.memoiresensible.fr/
sophie.pottier@lafabriquedepatrimoines.fr
02 31 53 15 45
Contact Presse : Marc Pottier
marc.pottier@lafabriquedepatrimoines.fr
06 07 39 73 24
Crédits photographiques : ATLANTIC_WALL_FRANCE_CAPBRETON©StephanVanfleteren
Graphisme (affiche, site internet) : David Pytel


___________________________________

RÉSEAU DES MUSÉES DE NORMANDIE

Café-Muséo "Partage de savoir-faire"

unnamed.jpg

Atelier d'initiation au travail du cuir par Françoise, du Manoir du Tourp.

Les cafés muséos sont des journées de rencontre destinés aux personnels des musées du Réseau, qui abordent des problématiques muséales diverses (récolement, mécénat, boutiques, édition, etc.) en s'appuyant sur les expériences et les expertises régionales. 
Le mercredi 23 mars, une quinzaine de médiateurs des musées du Réseau se sont retrouvés au Musée de la poterie, à Ger, pour une journée de rencontre un peu spéciale. Ils ont animé des ateliers dont le public était... les médiateurs des autres musées. Françoise du Manoir du Tourp les a initiés au travail du cuir, Nicole de la Maison Prévert à l'art du collage, Céline du Scriptorial à la calligraphie, Patrick du Musée de la poterie au modelage de l'argile, Virginie de la Ferme-Musée du Cotentin a parlé de la fabrication du beurre et Nicole du Musée d'initiation à la nature leur a montré comment réaliser des jouets en plantes. Tout en pratiquant, les médiateurs ont pu échanger sur les aspects techniques et pédagogiques de ces ateliers. Une journée très riche en apprentissages et en créativité.

 

 

Pour recevoir nos actualités directement dans votre boîte-mail, veuillez cliquer ici !

27/04/2016 3h17

Rencontres internationales "Patrimonialiser une mémoire sensible : le Mur de l’Atlantique"

Dans le cadre du 72ème anniversaire du Débarquement du 6 juin 1944 et de la Bataille de Normandie, en coopération avec le réseau du Museum Vest du Comté du Hordaland en Norvège, l’Établissement Public de coopération culturelle, la Fabrique de Patrimoines en Normandie organise les 3 et 4 juin 2016, à l'Abbaye aux Dames de Caen, une rencontre internationale sur la question « Patrimonialiser une mémoire sensible : le Mur de l’Atlantique ».

Ces rencontres permettront notamment aux professionnels des musées, sites historiques et vestiges du Mur de l’Atlantique, ainsi qu’aux associations et acteurs publics concernés, d’échanger sur les problématiques et pratiques de valorisation et de transmission d’un patrimoine spécifique.

Au-delà d’interroger et confronter en Norvège, en Belgique, aux Pays-Bas, au Danemark, en Allemagne, au Royaume-Uni (Îles anglo-normandes, sous réserve) et en France les politiques de valorisation des traces et vestiges du Mur de l’Atlantique, ces journées questionneront aussi plus globalement la patrimonialisation des mémoires sensibles.

Autour de ce colloque, la Fabrique de patrimoines propose deux autres temps forts :

  • la projection du film LE MUR DE L’ATLANTIQUE, MONUMENT DE LA COLLABORATION, du cinéaste Jérôme Prieur, vendredi 3 juin 19h30 au cinéma Le Trianon à Lion-Sur-Mer (rencontre débat avec le réalisateur)
  • le vernissage de l’exposition FANTÔMES DU MUR DE L’ATLANTIQUE en présence de l’artiste photographe Stephan Vanfleteren au Musée de la batterie de Merville-Franceville, samedi 4 juin 13h.

Programme complet et inscription gratuite, en ligne sur :
www.memoiresensible.fr

Informations :

26/02/2016 3h47

Projet Naturalia

Le projet Naturalia vise à développer les connaissances liées aux collections régionales de sciences naturelles, à améliorer les conditions de conservation et à favoriser leur valorisation.

Naturalia est un terme général choisi pour faire référence aux collections liées aux sciences naturelles, aux spécimens végétaux, animaux ou minéraux qui ont été conservés, ainsi qu’aux objets et instruments ayant servi à leur étude.
À partir du XVIIe siècle, des savants commencent à réunir une grande variété de spécimens et d'objets issus de la nature, pour créer des "cabinets de curiosités". Au-delà de la simple collection, il y a alors l’envie de décrire le monde, de penser la nature, les espèces et leur environnement et donc de les classer.

Lire la suite

Musées à dada

Berceau de 5 races de chevaux et d’ânes, la Basse-Normandie tisse son histoire avec les équidés depuis l’Antiquité.

En 2014, la région accueille les Jeux Équestres Mondiaux : une quinzaine de musées ont saisi cette occasion pour raconter au public les relations passées et présentes des hommes et des chevaux, à travers un programme d'expositions et d'animations variées. En effet, les musées conservent dans leurs collections à la fois des accessoires liés au cheval (selles, voitures hippomobiles, outils de soin...) et des représentations de l'animal (peintures, sculptures, photographies...), qui sont autant de clés pour comprendre cette longue histoire.

La diversité des musées permet d'aborder le cheval à toutes les époques et sous tous les angles : évolution des races, usage militaire, de sport et de loisir, dans l'agriculture, le transport, l'industrie...

Lire la suite

Mines & Métallurgie

Sur les traces du patrimoine minier et métallurgique de Basse-Normandie.

Lire la suite

Métiers portuaires

Chacun des ports recèle une histoire et une identité propres. Bien que différents, les ports de commerce de Caen-Ouistreham et de Cherbourg partagent une caractéristique fondamentale pour l'ethnologue : ils sont à taille humaine. Ce sont les hommes et leurs métiers, à travers leurs ressemblances et leurs divergences qu'il vous est donné d'entendre, de lire et de voir sur ce site.

Lire la suite

Évaluations sur site

L’étude

De configuration rurale, la Basse-Normandie compte 1814 communes dont plus des deux tiers ont moins de 500 habitants. Afin d’établir des orientations stratégiques pour l’implantation puis le développement de politiques de gestion de la préservation, il a été considéré comme nécessaire de s’appuyer sur des données précises. Le peu de transversalité à ce jour entre les différents services patrimoniaux et l’absence de données standardisées, rendaient difficiles les analyses globales ; c’est pourquoi il a été décidé de conduire une étude dont les grands axes sont présentés ici.

Cette étude a été conçue pour se dérouler en plusieurs phases. Engagée en avril 2000, elle se poursuit actuellement sous d'autres formes. La première étape a consisté en la réalisation d’une enquête auto administrée ; la seconde consistait en une phase d'évaluations sur site. Lire la suite

Dockers de père en fils

Un documentaire de Karine LE PETIT

Christophe, Didier, Thierry et Bruno sont dockers et fils de dockers. Ils sont les derniers dockers du port de Caen, un port où ils se confrontent encore directement aux marchandises en fond de cale.Sur ces quais, chacun s’est forgé une identité dans l’effort aux côtés de son père et de ses pairs. A travers ce documentaire, ils nous laissent entendre combien leurs vies familiales et professionnelles sont intimement liées.Karine Le Petit est ethnologue, elle nous propose une immersion à hauteur d’homme au cœur de l’univers des dockers.

Lire la suite

1% artistique

Œuvres du 1% artistique dans les lycées de Basse-Normandie
Inventaire et évaluation de l'état de conservation des œuvres issues du "1% artistique" dans les lycées de Basse-Normandie.

À l’occasion du soixantième anniversaire du 1% artistique, l’Inventaire du Patrimoine culturel de Basse-Normandie a entrepris en partenariat avec l’association Normandie Patrimoine - Centre régional de conservation-restauration des biens culturels, le recensement et l’étude des œuvres issues de cette procédure dans les 67 lycées publics des trois départements.

Lire la suite

01/09/2015 4h50

Formation : "La sûreté et sécurité des biens et des personnes dans un établissement patrimonial"

Dates : 19 et 20 Novembre 2015

Objectifs :

  • Connaître les principes et les instructions relatifs à la prévention incendie, tant en ce qui concerne la protection des publics que des biens
  • Anticiper une démarche de prévention des risques liés à la protection des biens,
  • Prévenir l'évolution du trafic d'œuvres d'art.
Lire la suite

31/12/2013 12h16

Pour un plan Patrimoine culturel et risques majeurs

couv_PPCR.jpg

 

Ce travail a été réalisé par les membres du Comité Français du Bouclier Bleu (CFBB) sous la direction de Mme Christine d’Anterroches, qui dirigeait Normandie Patrimoine jusqu'à son décès en 2011, puis de Mme Elisabeth Mognetti.

Il est le fruit d'un gros travail mené par l'équipe de Normandie Patrimoine (à présent Pôle Conservation-Restauration-Numérisation de la Fabrique de patrimoines en Normandie) et reflète le travail novateur que cette structure a initié en proposant des pistes de travail et de réflexion sur les risques et le patrimoine culturel.

Aboutissement de nombreuses recherches et d’entretiens menés pour proposer un constat : des passerelles entre le monde de la culture et du patrimoine plus spécifiquement et celui des risques ou de la sécurité civile existent, et même se multiplient. La publication du CFBB fait le point tout d’abord sur la menace réelle que constituent les risques majeurs pour le patrimoine culturel. Sont proposées ensuite des pistes concrètes d’action pour que ces « mondes » puissent déjà mieux se comprendre, coopérer et engager des projets pour que ce patrimoine soit véritablement protégé et pris en compte dans les dispositifs de prévention des risques tels que les PPR et autres documents d’intervention comme les PCS, etc.

+ d'informations sur le site du Comité Français du Bouclier Bleu : http://www.bouclier-bleu.fr/blog/2014/01/13/pour-un-plan-patrimoine-culturel-et-risques-majeurs/

01/11/2011 12h12

Christine d'ANTERROCHES

Hommage à  Christine d'Anterroches Dépret, qui a créé et dirigé le Centre jusqu'en 2011.

Christine_d_Anterroches.jpg
 

Après des études supérieures en conservation restauration des biens culturels en France, aux États-Unis et en Pologne, Christine d'Anterroches fit une première carrière libérale de conservateur - restaurateur de peintures de chevalet pendant 10 ans, dans son atelier personnel du Vaugueux, à  Caen.

Son amour du métier était également animé par la volonté de développer pour la préservation du patrimoine culturel une structure d'intérêt général.
Créé en 1995 à  l'initiative de Christine d'Anterroches, Normandie Patrimoine, premier centre de conservation restauration à  vocation régionale, reçut le fort soutien du Conseil Régional de Basse-Normandie (en la personne de son président M. René Garrec) et a permis de doter la région d'un outil performant dans le domaine de la conservation restauration, secteur à  l'époque très centralisé.

Dès 1995, Christine d'Anterroches fut chargée de mission par le Conseil Régional de Basse Normandie afin d'établir le cahier des charges opérationnel pour les équipements et ressources nécessaires au fonctionnement scientifique et technique des ateliers de restauration de peintures au sein des locaux du futur centre régional. De 1995 à  1998, Christine fut responsable du secteur conservation - restauration des peintures de chevalet à  Normandie Patrimoine.
En 1999, Christine d'Anterroches devint la directrice du centre régional de conservation - restauration des biens culturels de Basse-Normandie : Normandie Patrimoine.
Elle occupa ce poste brillamment jusqu'à  son décès, le 5 octobre 2011.

Christine, au travers de son travail et de son investissement au sein de Normandie Patrimoine, a développé une structure essentielle au développement de la conservation et de la restauration du patrimoine mobilier bas-normand, dont le rayonnement s'étend au niveau national et européen. En créant une équipe de spécialistes, dont les actions, études et projets sont validés par un Conseil Scientifique, et en développant des partenariats suivis et des programmes de recherche innovants, Christine a construit un outil performant mis au service des institutions et des collectivités territoriales de la région. Grâce à  ses travaux, elle a permis de faire progresser la connaissance du patrimoine bas-normand et d'en améliorer la conservation. Le classement de la Tapisserie de Bayeux au programme « Mémoire du Monde » de l'UNESCO, pour lequel Normandie Patrimoine a construit la proposition d'inscription, en est un brillant résultat.
Christine, qui avait un esprit dynamique et visionnaire, une volonté exceptionnelle et une intelligence à  l'affut de toutes nouvelles problématiques, a souvent développé des programmes novateurs et précurseurs : tels que l'utilisation des Systèmes d'Information Géographique ou l'étude des risques appliqué au patrimoine culturel. Christine a su transmettre sa passion mais aussi ses connaissances et son métier à  de nombreux étudiants et au cours de nombreuses formations à  destination des professionnels du patrimoine.
Son humour, sa joie de vivre, mais aussi sa force de travail et son investissement personnel dans son métier resteront pour nous un vibrant souvenir et un exemple à  suivre pour assurer la continuité et la qualité de ce qu'elle a créé et développé.
Toutes nos pensées vont vers son mari, qui l'a accompagnée courageusement tout au long de son dernier combat, et vers ses parents, sa famille et tous ses amis.


Guillaume DEBOUT
Direction de Normandie Patrimoine (2011-2013)

 

page 2 de 2 -